Accueil UNICNAM Le Cnam et la South China University of Technology (SCUT) partenaires

traduction automatique



Fourni par Traduire

Qui est en ligne ?

Nous avons 3 invités en ligne

Menu principal

Ressources

Connexion



Visiteurs par pays

free counters
Le Cnam et la South China University of Technology (SCUT) partenaires PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Vendredi, 26 Mars 2010 12:54

5 novembre 2009

Signé le 5 novembre 2009, un accord cadre vise la création conjointe d'une école franco-chinoise d'ingénieurs.

 

Christian Forestier et ZHU Min, SCUT de  Canton

 

 

Christian Forestier, administrateur général du Cnam, a signé avec la South China University of Technology (SCUT), - Université scientifique et technologique de Canton - une convention cadre de coopération. Les deux établissements s'engagent à examiner la création conjointe d'une école franco-chinoise d'ingénieurs. Les discussions ultérieures préciseront si, et de quelle manière, le Cnam peut ainsi contribuer à répondre aux besoins de formation exprimés par les grandes entreprises françaises implantées en Chine, ainsi qu'aux besoins de formation du marché intérieur chinois.

 

 

 

 

 

Cet accord prend la suite d'une action de coopération déjà mise en œuvre : une première promotion comprenant au total 11 élèves ingénieurs chinois, parmi lesquels 5 étudiants de la SCUT, a en effet rejoint l'École d'ingénieurs du Cnam à la rentrée 2009 p, dans le cadre du programme international EiCnam option Architecture des systèmes et du Logiciel (AISL).
L'objectif de ce programme est de permettre aux industriels français présents en Chine de pouvoir recruter, en fin de cycle, de jeunes ingénieurs chinois connaissant raisonnablement la culture industrielle française, et directement employables par l'entreprise implantée en Chine.
Ces élèves ingénieurs, sélectionnés au niveau master, commencent leur cursus d'ingénieur par une première année effectuée en Chine avec le concours du Cnam - notamment grâce à la formation ouverte à distance (FOAD) -, qui comporte un volet de formation intensive au français. La deuxième année de formation se déroule en France, où ils reçoivent une formation complémentaire d'ingénieur et effectuent un stage de six mois dans l'une des entreprises françaises partenaires. Leur mémoire d'ingénieur portera sur l'un des projets industriels développés par l'entreprise. Un double tutorat, pédagogique et industriel, garantira la qualité de ce travail. Le cursus se terminera par un stage complémentaire de trois mois dans la filière de l'entreprise en Chine, ou d'une autre entreprise française partenaire. C'est donc en Chine qu'il terminera son projet d'ingénieur, et soutiendra son mémoire devant un jury présidé par un professeur du Cnam. L'industriel français ayant collaboré à l'ensemble du cycle de formation a ainsi toute raison de vouloir recruter le jeune chinois nouvellement diplômé ingénieur Cnam.


En savoir plus ...

Mise à jour le Vendredi, 26 Mars 2010 12:57